Société Courbet, Rue Tronchin 1, CH-1202 Genève (Suisse) – info@societe-courbet.ch

© 2018-2019 Société suisse pour l'étude de Gustave Courbet / Studio N&N

Courbet en Suisse

 

S'il voyage à plusieurs reprises en Suisse, principalement dans le canton de Berne dans les années 1850, Gustave Courbet y vit en exil politique dès l'été 1873 et jusqu'à sa mort, survenue le 31 décembre 1877. Fuyant une sévère condamnation suite à l'affaire de la Colonne Vendôme et de son engagement dans la Commune, il fréquente les milieux associatifs et artistiques des cantons de Genève, Vaud et Fribourg, retrouve plusieurs émigrés politiques et s'installe au bord du Léman, à La Tour-de-Peilz, près de Vevey. Durant son exil, il réalise de nombreuses toiles, surtout de paysage, dont des vues du lac, du Château de Chillon et des Alpes. Enterré en Suisse, il est exhumé en 1919 à l'occasion du centenaire de sa naissance et rapatrié à Ornans, sa ville natale, où il repose depuis lors.

 

Resté longtemps méconnu, l'épisode de son exil suisse a été étudié, principalement par Pierre Chessex, qui lui consacra une exposition documentaire et un catalogue en 1982. Plus récemment, le Musée d'art et d'histoire de Genève a dédié aux années suisses une importante exposition et une publication. La Société Courbet entend poursuivre
et développer ces recherches dans le but de proposer une vue d'ensemble exhaustive et numérique des péripéties du peintre en Helvétie et de l'oeuvre qu'il y réalisa.

Pour aller plus loin

Pierre Chessex, "Gustave Courbet et la vie artistique en Suisse romande (1873-1877)", in Études de Lettres, série III, tome 8, n° 1, janvier-mars 1975, pp. 37-53.

 

Marc Vuilleumier, "Courbet et Genève", in Musées de Genève, n° 183, mars 1978, pp. 16-20.

 

Pierre Chessex, Courbet et la Suisse, cat. exp. Château de La Tour-de-Peilz (24 juillet – 26 septembre 1982), Vevey, Impr. Säuberlin & Pfeiffer, 1982.

 

Pierre Chessex, « Helvetia en Liberté : Courbet sculpteur (1875) », in Nos Monuments d'art et d'histoire, Année 35, n° 1, Berne, 1984.

 

Pierre Chessex, « Un exilé politique de la Commune : Courbet en Suisse (1873-1877) », in Swiss, made. La Suisse en dialogue avec le monde, Genève, Zoé, 1998, pp. 105-118. (existe en version allemande : Zurich, Scheidegger & Spiess, 1998, pp. 121-134).

 

Pierre Chessex, “Courbet en Eldorado”, in Ligeia. Dossiers sur l’art,
n° 41-44, 2002-2003, pp. 82-89. 

Laurence Madeline (dir.), Courbet. Les Années suisses, cat. exp. Genève, Musée d'art et d'histoire (5 septembre 2014 – 4 janvier 2015), Paris, Éditions Artlys, 2014.

Diana Blome et Niklaus Manuel Güdel (dir.), Courbet/Hodler. Une rencontre, cat. exp. Ornans, Musée Gustave Courbet (31 octobre 2019 – 6 janvier 2020), Genève, Éditions Notari, 2019.